L’équipe

Aude Bourrier – directrice artistique
Diplômée de l’Ecole de théâtre Serge Martin en 2014, Aude est comédienne, auteure et metteure en scène. Passionnée par le jeune public, elle fonde la Cie Pierre Caillou en 2015 avec laquelle elle créée chaque année des spectacles ludiques & poétiques. Pour les créer, elle s’entoure de jeunes professionnels de différentes disciplines et essaie à chaque fois de toucher à des thématiques qui entrent en résonance avec les questions que les enfants peuvent se poser.

Comme comédienne, on l’a distinguée notamment dans le rôle d’Echo dans le cadre du Théâtre c’est (dans ta) classe, au Théâtre AmStramGram mis en scène par Anne Bisang ou encore dans Cyranino ou d’Georges joués en Suisse romande et en France, puis dans Cyrano de Bergerac mis en scène par Jean Liermier au Théâtre de Carouge.

Aude s’est formée à la mise en scène auprès  d’Eric Devanthéry, directeur du théâtre Pitoëff (Les Brigands, To be or not To be) puis d’Isabelle Matter, directrice du Théâtre des Marionnettes de Genève, qu’elle assiste sur le Roi tout nu en 2015, Si je rêve et Tombé du Nid en 2016 et Un fils de notre temps en 2018.

En tant qu’auteure, elle signe le texte et joue Olympiades créé au Théâtre AmStramGram et en tournée depuis plus de trois ans, Les Aventures de Flaubert le ver de terre, au Théâtre des marionnettes de Genève, Cette année, l’avenir est en avance au Théâtre AmStramGram d’après une idée originale de Robert Sandoz et Quand je serai grande je serai Niki de Saint Phalle (bourse d’auteure dramatique de la SSA et du Canton du Valais) dont une première lecture a été faite au Festival d’Avignon en 2017. Love at First Sight, est son seul texte pour un public averti. Elle le met en scène avec la Cie Laktosefrei au Théâtre le Saltimbanque à Genève, repris ensuite lors du Festival Plein Tube en juin 2016.
Aude a également travaillé au Festival international Belluard de Fribourg en tant que dramaturge et assistante à la mise en scène de Bastions 2492 du collectif berlinois MachinaEx.

Vous désirez connaître toute son actualité théâtrale?
En janvier & février 2018, vous pourrez retrouver Aude au Théâtre AmStramGram avec Une fusée pour pépé, accompagnée de Carole Schafroth et Christina Antonarakis. La saison prochaine elle jouera au Théâtre du Grütli à Genève dans une mise en scène de Jérôme Richer.

Christina Antonarakis
Christina se forme aux Cours Florent à Paris où elle obtient son diplôme en 2012 avec mention « très bien ». Au sein de l’école, elle joue sous la direction de Frédérique Farina, Suzanne Marrot ou encore Julien Kosellek.
De retour à Genève, elle obtient un Bachelor en Lettres à l’université de Genève, où elle étudie la philosophie et l’esthétique du cinéma. Cette formation lui permet de compléter ses connaissances et d’appréhender le métier de comédienne avec beaucoup plus de précision et d’inventivité.
Lors de ses études, elle rejoint les compagnons d’AmStramGram et joue notamment sous la direction de Mariama Sylla dans Jean Luc, une pièce écrite par Fabrice Melquiot et les compagnons en 2016. Elle jouera ensuite dans de nombreux laboratoires spontanés sous la direction de Fabrice Melquiot et Mariama Sylla.

En 2017, elle sillonne la suisse et la France avec le Théâtre c’est (dans ta) classe, produit par AmStramGram et les Scènes du Jura, mis en scène par Camille Giacobino et joué plus de soixante fois.
En 2018, elle joue dans « Une fusée pour pépé » au théâtre AmStramGram. En février de la même année, elle participe également à la création de Cry écrit et mis en scène par Léna Kitsopoulou, figure phare de la scène contemporaine Athénienne, et joué au thâtre Saint-Gervais.
On la verra également en avril et mai 2018 dans la prochaine création d’Éric Devanthéry, Soudain l’été dernier de Tennessee Williams, au théâtre Pitoeff.

Charlotte Chabbey
Charlotte Chabbey est née à Genève en 1987. Après avoir terminé ces études dans le domaine de la petite enfance, elle décide de changer de voie pour vivre sa passion des arts de la scène. Elle sortira diplômée en 2013 de l’école de théâtre Serge Martin. Actrice et metteur en scène, Charlotte est la cofondatrice de la compagnie Ama’zone, elle collabore également régulièrement avec la Compagnie Dans l’Escalier et la compagnie  La ruche, avec laquelle elle a présenté le spectacle Reststance au festival off d’Avignon en 2017. Depuis sa sortie de l’école, elle a travaillé sous la direction de François Rochaix, Camille Giacobino et Frédéric Polier.
Cette année, Charlotte a pris les traits de la petite Maylis dans le spectacle La princesse eSt le chevalier mis en scène par Steven Matthews au théâtre de la Parfumerie à Genève. Elle a également joué sous la direction de thomas Queille pour la webserie superpapa.

Antoine Courvoisier
Antoine Courvoisier naît à Genève en 1994. Il apprend le piano à 5 ans et commence le théâtre à 10 ans dans la troupe Junior de la compagnie 100% Acrylique. En 2013, il intègre l’école Serge Martin dont il sort diplômé en 2016 en parallèle de ses études de piano. Il travaille ensuite avec Evelyne Castellino dans Juste après ou Juste avant ? et Robert Sandoz pour la reprise de Cette année, Noël est annulé. Il participe à la création de deux spectacles de compagnies indépendantes, en collectif, Variations Enigmatiques d’Eric-Emmanuel Schmitt et Foriro de Clea Eden. Après Intendance de Rémi De Vos en 2015, il travaille à nouveau avec Joan Mompart pour la création de Mon chien-Dieu en 2017. Il poursuit également ses activités musicales, en participant comme récitant à des concerts classiques ou en écrivant la musique de spectacles.

En 2018, il participe à la création des Séparables de Fabrice Melquiot, mis en scène par Christiane Suter et Dominique Catton. Il part ensuite en tournée avec l’adaptation du Dernier Métro par Dorian Rossel.

Charlotte Filou
Charlotte Filou débute sa formation professionnelle à l’Académie Internationale de Comédie Musicale (Paris) et arpente très vite la scène. Elle ponctue son expérience professionnelle de nombreux stages notamment à la Royal Clown Company, à l’Atlantic Acting School (New-York) ainsi qu’avec Laurence Weber pour le chant. Dès 2007, elle joue dans plusieurs comédies musicales telles que Cabaret (7 Nominations aux Molières), Un Violon sur le toit, La Mélodie du Bonheur, Fame, Grease, No No Nanette. Elle travaille également à l’Opéra de Marseille et à l’Opéra d’Avignon. À la télévision, elle joue dans les séries Mes amis, mes amours, mes emmerdes (TF1) et Au Service de la France (Arte).
Vivant entre Paris et Genève, elle a travaillé régulièrement avec Joan Mompart : La Reine des Neiges et Ventrosoleil pièces toutes deux créés au Théâtre AmStramGram. Elle incarne ensuite Polly Peachum dans L’Opéra de quat’sous de Bertolt Brecht et Kurt Weill à la Comédie de Genève et au Théâtre 71 de Malakoff.
Charlotte a créé le rôle de la cocotte Michette dans Les Fiancés de Loches de Georges Feydeau au Théâtre du Palais-Royal à Paris. Le spectacle a reçu le Molière du Spectacle Musical 2016. Elle a signé en 2017 sa première mise en scène, Variations Énigmatiques d’Eric-Emmanuel Schmitt, jouée au Théâtre des Grottes, à Genève et entame cette année un master en mise en scène à l’Université de Nanterre. 

Jérôme Schaffer
Professeur de guitare, Jérôme s’est produit pour la première fois au théâtre des marionnettes de Genève en 2016 dans Les Aventures de Flaubert le ver de terre. A l’aise au ukulélé et à la mandoline, Jérôme partira se perfectionner à Berlin en avril prochain en tant qu’ingénieur du son. Découvrez son travail personnel ici.

Carole Schafroth
Carole se forme dans différentes écoles à travers l’Europe
 (Ecole de Théâtre Serge Martin à Genève, Masterclass Demain le printemps à Minsk, Conservatoire W.A. Mozart à Paris, Maturité artistique de théâtre à Porrentruy) dans lesquelles elle apprend et teste toutes sortes de disciplines et techniques scéniques allant du théâtre au mouvement en passant par le combat scénique et le cirque.
Depuis la fin de sa formation, elle a joué sous la direction de Camille Giacobino, Goeffrey Dyson, Jean-Gabriel Chobaz, Aude Bourrier, Latifa Djerbi et Eric Devanthéry. Elle est également active dans des projets collectifs avec la Cie Dans l’Escalier, la Cie Laktosefrei, la Cie à remettre et La Fabrique Infinie. On a pu la voir comédienne en tournée avec le spectacle Roméo et Juliette – adaptation pour la rue (2010 à 2012), performeuse au FIFDH avec projet [occupation] et au STAMM-STUDIO avec Ivresse, en jachère et Rencontres impersonnelles, danseuse à Paris et à Lyon dans LA MEUTE de Nadia vadori.
En 2016 elle joue dans Cette année, l’avenir est en avance, une proposition originale avec Aude Bourrier dans le cadre des Laboratoires spontanés du théâtre AmStramGram. On la voit aussi dans la création collective Oui, c’est bien ça. de la Cie dans l’Escalier à Genève, Orbe et Saint-Imier.
La saison prochaine elle sera à la fête du théâtre au côté de Latifa Djerbi et ses Rencontres impromptues en Terre sauvage des Grottes puis de retour au Théâtre AmStramGram avec Une fusée pour pépé dans les cadre de la Brioche des mioches.
En parallèle, Carole Schafroth continue de se former et de mettre en place des projets dans les domaines du théâtre, de la performance, de l’écriture et de la danse.

Publicités